L’abécédaire des plateformes numériques

L’abécédaire des plateformes numériques

 

Comment la numérisation a changé les entreprises de plateformes et l’économie ?

 

Alors que les grandes entreprises technologiques font face à un examen antitrust croissant, il est difficile de ne pas remarquer à quel point la numérisation a imprégné une grande partie de nos vies. Les achats, les réseaux professionnels et les services de mise en relation sont autant d’activités qui sont devenues courantes sur les plateformes numériques et sur internet. Par exemple, l’éducation nationale a ouvert plusieurs plateformes comme netocentre, suivez le lien pour en savoir plus.

 

Numérisation

La numérisation fait référence au processus de conversion des informations dans un format lisible par une machine et a permis aux personnes et aux organisations de collecter et de stocker des données plus granulaires que jamais auparavant. La numérisation est à l’origine de technologies telles que les services de streaming en ligne et les moteurs de recherche. Au cours des dernières décennies, le coût du stockage des données s’est effondré et la quantité de données générées a augmenté rapidement. Selon la société de stockage en nuage, “les prix des disques durs sont passés d’environ 500 000 euros par gigaoctet en 1981 à moins de 0,03 euro  par gigaoctet” Le Forum économique mondial a prévu que l’univers numérique atteindrait 44 zettaoctets en 2020 et a déclaré : “Si ce chiffre est correct, cela signifiera qu’il y a 40 fois plus d’octets que d’étoiles dans l’univers observable.”

La numérisation a eu des effets considérables sur la société. Les économistes Avi Goldfarb et Catherine Tucker ont identifié la baisse des coûts de recherche, la baisse des coûts de réplication, la baisse des coûts de transport, la baisse des coûts de suivi et la baisse des coûts de vérification comme étant les cinq principales façons dont l’économie a changé en raison de la numérisation.

  1. La baisse des coûts de recherche : La numérisation a rendu la recherche des choses moins coûteuse. Par exemple, Internet permet de trouver plus facilement différents produits et services.
  2. Moins de coûts de réplications : La numérisation a rendu le coût de réplication de certains éléments incroyablement bon marché. Par exemple, une fois développée, le coût marginal de production de copies supplémentaires d’une application est pratiquement nul.
  3. Moins de frais de transport : Le coût de transport des biens numériques est effectivement nul dans la plupart des cas. Par exemple, une fois l’infrastructure en place, l’envoi de messages électroniques à des personnes ne coûte guère plus que l’électricité nécessaire pour le faire.
  4. Moins de coûts de suivi : La numérisation a rendu le suivi des personnes et des articles beaucoup moins coûteux. Par exemple, le suivi d’un colis acheté en ligne pendant qu’il fait son chemin de l’entrepôt à votre porte d’entrée.
  5. Moins de coûts de vérification : La numérisation a rendu la vérification des choses plus facile. Par exemple, un smartphone peut utiliser les empreintes digitales d’une personne pour vérifier rapidement son identité.

Ces tendances présentent de nombreux avantages, mais soulèvent également des défis et des préoccupations politiques. Par exemple, la baisse des coûts de suivi peut aider une appli à suivre l’activité des utilisateurs pour adapter ses services, mais elle peut aussi créer des problèmes de confidentialité pour ses utilisateurs. Ils ont également des implications pour les entreprises de plateforme, qui seront abordées dans la section suivante.

 

Comment la numérisation a-t-elle affecté les plateformes ?

Les “plateformes numériques” sont la combinaison du modèle économique de plateforme et de la numérisation. La numérisation a eu deux impacts majeurs sur les entreprises de plateforme :

  1. La numérisation a permis aux plateformes de se développer rapidement et à un coût relativement plus faible. La baisse des coûts de réplication et de transport a facilité l’ajout de nouveaux utilisateurs et d’autres parties externes, la vente de biens et de services et la génération de contenu. Par exemple, un fabricant d’applications de jeux peut rapidement reproduire et transporter ses applications vers les utilisateurs finaux, alors qu’il devait créer plusieurs cartouches de jeux vidéo et les expédier à un détaillant. La baisse des coûts de recherche a permis aux plateformes numériques de mettre plus facilement en relation des parties externes sur leur plateforme, facilitant ainsi les interactions sur la plateforme. Par exemple, un site de réseautage professionnel peut plus simplement mettre en relation des recruteurs et des demandeurs d’emploi par rapport à des méthodes plus traditionnelles, comme les petites annonces.
  2. La numérisation a aidé les plateformes à rassembler, stocker et utiliser des quantités massives de données. La numérisation, et notamment la baisse des coûts de suivi, a facilité la collecte, le stockage et l’utilisation d’énormes quantités de données par les entreprises des plateformes. Une plateforme numérique peut utiliser ces données à diverses fins, comme l’identification des tendances, la personnalisation des produits et la détection des problèmes sur la plateforme. Par exemple, une entreprise peut suggérer des produits en fonction des achats précédents, ou un site de réseautage professionnel peut identifier une vague de licenciements parmi les ingénieurs électriciens et utiliser ces informations pour concevoir un programme de formation sur la façon dont les ingénieurs électriciens peuvent se reconvertir dans des professions qui utilisent leurs compétences. La collecte, le stockage et l’utilisation de ces données soulèvent des questions sur l’exactitude des données, la protection des consommateurs, la vie privée, la sécurité et la concurrence.